Loup du Mercantour - Parc National

Par : Michel HUET | Durée : 25min 40sec | Postée : Il y a 2 ans | Chaîne : Polémiques
Partager | Exporter | 45 vues
Notez
Tags : Loup
Le loup est l'animal social par excellence. Il appartient à sa meute, d’autres diraient à sa famille. Il est vrai que la meute repose le plus souvent sur un couple, ses petits de plusieurs générations mais aussi parfois d’une extension de la famille aux oncles, tantes etc. sans rarement dépasser douze individus.
Dans certaines régions boréales,  la meute peut atteindre de vingt à trente d'individus.
 
Dans la meute chacun a sa place dans la hiérarchie. Le couple alpha se trouve au sommet. Le mâle alpha décide des déplacements et du moment de la chasse. Il sera entre autres, le premier à manger. A la saison des amours il deviendra plus agressif envers les autres mâles de la meute y compris en direction des jeunes qui manifestent le désir de prendre du galon. Néanmoins, il arrive forcément un moment où la hiérarchie bascule à l’intérieur de la meute.
 
La meute occupe un territoire compris entre 100 à 1000 km2. Ceci en fonction des régions du monde, du terrain et de ses ressources alimentaires. Il peut parcourir 60 à 130 km par jour à la recherche de nourriture. Dans la neige, les membres se relaient marchant toujours dans les traces de celui ou de ceux qui précèdent.
 
Pendant la chasse, en général,  les loups isolent parmi les proies l'individu le plus faible. Au final l’un d’entre eux saisit la proie à la gorge et les autres l’immobilisent en lui mordant les pattes. Un chasseur Atikamekw m’a expliqué que parfois la meute chasse à l’épuisement. La proie est poursuivie pendant plusieurs jours avant de s’effondrer. Malheureusement pour la meute tous ces efforts ne sont pas toujours couronnés de succès.
 
Les loups communiquent entre eux par gestes, par la voix et par l’odeur. Sur de long parcours leur urine sert de balise pour le retour.