Décourager les garimpeiros - Harpie - Guyane

Par : Michel HUET | Durée : 14min 34sec | Postée : Il y a 3 ans | Chaîne : Ruée vers l'OR - Guyane
Partager | Exporter | 50 vues
Ces femmes et ces hommes engagés dans une spirale de souffrance et de désillusion s’accrochent obstinément à leurs rêves. Anéantis par l’effort, malades et ruinés, certains, quand ils le peuvent, reviennent sur leurs pas jusqu’au Brésil.
 
L’orpaillage clandestin est devenu le problème majeur de la France dans ce lointain département grand comme le Portugal. Pour briser l’ambition des garimpeiros qui considèrent la Guyane française comme un nouvel Eldorado, les missions “Harpie” et « Anaconda » sont de plus en plus incisives mais ne font pas réellement reculer la détermination des clandestins en quête d’or.
 
Cette immigration est pour l’essentiel comparable à la dernière ruée vers l’or en Californie il y a plus d’un siècle et demi. Elle s’explique par la présence abondante de ce précieux métal dans les cours d’eau et dans le sous-sol de la Guyane. Ses ressources aurifères sont d’ailleurs très précisément répertoriées par le Bureau de Recherches Géologiques et Minières et font l’objet d’une exploitation légale encadrée par la loi.